"Viens en Macédoine et secours-nous !" Actes 16.6-12

Ce passage d'Actes 16 est une incroyable opération de sauvetage à laquelle Paul a participé. Mais, bien plus qu'une simple opération ponctuelle, Paul rend concret l'idée d'apporter le message de l'Évangile à d'autres peuples, faisant ainsi écho à la promesse de Dieu à Abraham d'être une "source de bénédictions pour tous les peuples de la terre" (Genèse 18.18).

C'est un réelle course d'orientation que va suivre Paul. Il part d’Antioche et des versets 1 à 5, il va à Derbé puis à Lystres. Là, il trouve un certain Timothée, il l’embarque, et ils traversent les villes en fortifiant les frères et soeurs des églises. Puis survient une série d'événements conduits par l'Esprit qui vont les amener, par la force des choses, à se rendre au port de Troas (voir la carte ci-dessus). C’est là qu’il va se passer quelque chose d'étonnant. Dans la nuit, Paul a une vision qu’on lit au verset 9 :

“un Macédonien se tenait devant lui et le suppliait : Viens en Macédoine et secours-nous !”

Comme par hasard, la Macédoine se trouve juste en face, de l'autre côté de la mer. L'équipe prend alors un bateau pour s'y rendre et arrive en 3 étapes à Philippe.


L'APPEL À L'AIDE


"Viens en Macédoine et secours-nous !". C'est le point de départ de ce changement de cap. Paul entend l'appel à l'aide et il décide d'y répondre. Mais il n'est pas pompier ou médecin ? Il fabrique...des tentes ! C’est donc que ce message qu'il annonce est sûrement un kit de survie. Il y a un besoin vital pour ces gens en Macédoine d’entendre l’Évangile. Et c’est normal : l’Évangile est l’opération de sauvetage que Dieu a mis en place pour sauver l’humanité, noyée dans son propre péché, séparée de Dieu pour l’éternité. Et Paul entend cet appel à l’aide. Il comprend alors que des personnes en Macédoine cherchent un sens à leur vie, cherchent Dieu.


Mais à Philadelphie aussi ils ont besoin d’entendre ce message, et à Éphèse, et à Laodicée, et à Sardes, eux aussi sont en danger de mort, eux-aussi sont des êtres humains comme les autres, eux aussi cherchent un sens à leur vie, ils cherchent Dieu ? Alors pourquoi Paul lâche immédiatement tout son plan de départ pour répondre à cette vision ?


C'EST LE PROJET DE DIEU


En Asie mineure, ici, le message a déjà commencé à être prêché et il pourra se répandre. L’opération de sauvetage a donc démarré. Mais Paul sait que s’il passe de l’autre côté de la mer, c’est l’Europe. Il se souvient alors de ce passage d'Ésaïe 66.18-19 :

Voici, je vais venir rassembler toutes les nations et des gens de toutes langues. Ils viendront et verront ma gloire. Je placerai un signe au milieu des nations et j’enverrai certains de leurs rescapés vers les nations, à Tarsis, Poul et Loud, dont les gens bandent l’arc, à Toubal, à Yavân ; vers les îles et les régions côtières qui sont au loin, qui n’ont pas encore entendu parler de moi et n’ont pas vu ma gloire. Ils feront connaître ma gloire à ces nations.

Alors son choix est vite fait : il doit aller en Macédoine. Parce que visiblement le projet de Dieu c’est que toutes les nations, tous les peuples entendent le message, pour qu’à la fin, des membres de tous les peuples lui rendent gloire. Il sait qu’aller en Macédoine c’est proposer l’opération de sauvetage à d’autres peuples, c’est faire passer le message de l’Asie à l’Europe, donc à des peuples pour le moment sans accès à l’Évangile.


L'Europe ? Il n'y aurait pas un certain peuple Gaulois en Europe ? En effet, nous français, gaulois, étions un peuple sans accès à l'Évangile à cette époque.


LES MACÉDONIENS DU 21ème SIÈCLE


Alors que 2020 rime avec mondialisation, échanges internationaux, voyages au bout du Monde, vous vous dîtes peut-être que cette problématique n'est plus d'actualité ? Et pourtant...des Macédoniens, il en existe encore.


En effet, notre planète est composée d'environ 17 000 peuples, parmi lesquels 7000 sont en encore des Macédoniens, des peuples sans accès à l'Évangile. C'est à ces peuples que Paul pensait quand il a dit :

“Tous ceux qui feront appel au Seigneur seront sauvés. Mais comment feront-ils appel à lui s’ils n’ont pas cru en lui ? Et comment croiront-ils en lui s’ils ne l’ont pas entendu ? Et comment entendront-ils s’il n’y a personne pour le leur annoncer ?" (Romains 10.13-14)

C'est pour cela que le mouvement Génération Propulsion est né. Parce que nous croyons que Paul n'a fait que démarrer un mouvement missionnaire pour remplir un objectif qui est loin d'être atteint.


Et Jésus a été clair sur le timing de ce projet :

"Cette Bonne Nouvelle du règne de Dieu sera proclamée dans le monde entier pour que tous les peuples en entendent le témoignage. Alors seulement viendra la fin." (Matthieu 24.14)

Et si tu avais un rôle à jouer dans cette histoire ?


Viens découvrir qui sont ces Macédoniens à travers les différentes pages de notre site web.





9 vues0 commentaire

GÉNÉRATION PROPULSION

Une nouvelle génération se lève pour répondre à l'appel de la mission mondiale auprès des nombreux peuples encore sans accès à l'Évangile.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Une équipe de conseillers est à ta disposition pour discuter, répondre à tes questions, ou même réfléchir à un projet précis avec toi. Alors n'hésite pas à les contacter par mail ou en utilisant le chat en ligne.

En partenariat avec

CtaM-baseline-transp.png

Tu veux recevoir les nouveautés ou encore les dates des événements PROPULSION, c'est ici !

loupe.png
Logo_GenerationPropulsion_DEF.png